Guillaume d'Ockham, le singulier

À propos

Au début du XIVe siècle, Guillaume d'Ockham assigna à la philosophie une tâche nouvelle, dont elle a encore à s'acquitter : penser la singularité de chaque chose, décrire depuis ce point irréductible le contenu de l'expérience et le fonctionnement du langage.
Pour cerner ce projet, on propose ici une interprétation systématique de la pensée d'Ockham.
En affirmant résolument leur singularité, il cherche dans les choses mêmes un point de départ modeste pour la philosophie. C'est le projet d'une ontologie réduite à sa plus simple expression. Il demande à l'expérience de montrer comment cet arbre, cette pierre devient pour nous l'élément d'une série - les arbres, les pierres.
C'est le projet d'un empirisme. Il demande au langage de montrer que l'on peut, fût-ce par des termes généraux, signifier des choses singulières, afin d'analyser la référence sous toutes ses formes. C'est le projet d'un nominalisme.
Singularité, sérialité, référence : trois faits fondateurs et trois questions à nouveau ouvertes. Qu'est-ce que le singulier ? Comment, autour de lui, constituer des séries ? Comment le signifier ?
P.
A.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie


  • Auteur(s)

    Pierre Alferi

  • Éditeur

    Minuit

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    01/02/1989

  • EAN

    9782707312006

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21.7 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    3.5 cm

  • Poids

    520 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Alferi

  • Naissance : 10-4-1963
  • Décès :16-8-2023 (Mort il y a 1 ans à l'âge de 60 ans)
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Pierre Alferi est né en 1963 et mort en 2023. Il enseignait aux Beaux-Arts de Paris.

empty